LE GUIDE RESTAURANT DE CUISINE ET METS
"De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme"
Pierre Dac

Chercher
un
Restaurant
Régions:

Type :
Nom :


Budget :
de à

Alsace / Strasbourg

Pour pouvoir modifier une fiche ultérieureument, pensez à créer un compte, cela vous permettra de créer ou modifier une ou plusieurs fiches d'établissement.
Proposer un restaurant ou un artisan

Brasserie de la Bourse

Brasserie de la Bourse

Brasserie de la Bourse

1, place de Lattre de Tassigny
67000 Strasbourg

Tel. 03 88 36 40 53
12345
Votre avis (1/5)

Voir le site
Plan d'accès
Cuisine : Régionale
Spécialités
  • Jambonneau Braisé au Pinot Noir
  • Caquelon de Tête de Veau Sauce Rémoulade
Horaire/fermeture

10h à 23h30 7/7

Budget Moyen:

- Carte : 30€ (entrée/plat/dessert)
- Menu : 25€

Description

La Brasserie de la Bourse porte le nom de l'institution avec laquelle elle partage ses locaux.
La Bourse de Commerce de Strasbourg fut inaugurée le 12 juin 1927 par le Ministre du Commerce de l'époque, M. Bokanowsky. Cet évènement marquait l'aboutissement de plus d'un siècle d'efforts patiemment poursuivis puis de travaux démarrés en 1914 et interrompus pendant une dizaine d'années.

La Bourse de Commerce était destinée à abriter les réunions régulières des hommes d'affaires, de syndicats et de négociants des branches les plus diverses. On y définissait les cours de grains, des farines, des produits du sol et des spiritueux.
Par son cadre et par sa situation, la Brasserie de la Bourse devint rapidement un endroit privilégié dans la vie des Strasbourgeois.

Toutes les classes de la population s'y retrouvaient à table ou au comptoir à cotoyer les banquiers, les marchands et les édiles occupés, eux, à discuter affaires commerciales ou affaires de la cité.

La Brasserie de la Bourse est restée aujourd'hui l'un des derniers témoins de la belle époque, symbole d'une architecture et d'une tradition. Elle a pour vocation de perpétuer un art populaire de vivre : celui de bien vivre !

écrit par : Quark

Commentaires

écrit par :Dan le 24 decembre 2009 . Note 1/5
Comment se faire littéralement rembarrer... Je souhaitais faire gouter la tarte flambée à une amie de Hawai... Nous nous faisons "accueillir" par un monsieur des plus désagréables... Nous lui demandons s'il ce plat est disponible...
On nous répond sur un ton hautin que nous devions voir la carte avant de pouvoir faire notre choix... Qu'un canard pouvais tout aussi bien nous tenter... Nous avons alors droit par la même occasion à une petite leçon de vie... Aux vues de ce comportement indigne de la restauration, nous laissons le malotru à ses palabres et nous repartons sur le champs. Quelle image de la gastronomie alsacienne, Bravo !!!
écrit par :Dan le 24 decembre 2009 . Note 1/5
Comment se faire littéralement rembarrer... Je souhaitais faire gouter la tarte flambée à une amie de Hawai... Nous nous faisons "accueillir" par un monsieur des plus désagréables... Nous lui demandons s'il ce plat est disponible...
On nous répond sur un ton hautin que nous devions voir la carte avant de pouvoir faire notre choix... Qu'un canard pouvais tout aussi bien nous tenter... Nous avons alors droit par la même occasion à une petite leçon de vie... Aux vues de ce comportement indigne de la restauration, nous laissons le malotru à ses palabres et nous repartons sur le champs. Quelle image de la gastronomie alsacienne, Bravo !!!